La RTVE renonce à la Supercoupe d’Espagne

Comme le révèle le quotidien espagnol El País, la chaîne de télévision publique renonce aux droits de diffusion de la Supercoupe d’Espagne, organisée sur le sol saoudien du 8 au 12 janvier prochain. Les raisons invoquées par la chaîne portent sur le non-respect des droits de l’homme et les raisons économiques poussant Luis Rubiales et ses confrères de la Fédération espagnole à entériner ce partenariat pour les trois prochaines éditions de la Supercoupe. Les sources proches de la chaîne précisent leur pensée à Europa Press :  » Si la chaîne investit sur le sport féminin, que faisons-nous dans un pays où les femmes sont emprisonnées pour défendre leurs droits ? ».

Le président de la Fédération espagnole, M. Rubiales, répond aux doutes émis sur la pertinence du lieu au vu de la place de la femme dans la société saoudienne : « Nous avons comme défi d’aider les garçons et les filles d’Arabie saoudite à s’améliorer grâce au sport, nous croyons au football comme outil social et d’ échange qui accompagne la transformation [de la société saoudienne] ».

La décision controversée de disputer la Supercoupe en Arabie saoudite fut l’objet de réactions immédiates d’organismes comme Amnesty International qui rappela « l’historique des violations des droits de l’homme » du royaume.

La Supercoupe d’Espagne, dont la mue à un format de quatre équipes s’appliquera pour la première fois, verra le Valence CF, le FC Barcelone, le Real Madrid et l’Atletico Madrid s’affronter pour succéder aux Blaugrana.

Amaury Erdo-Guti

Grand frère de la famille FootPol. Tendresse et passion rythment ma plume de Paris à la Pampa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *