Au Chili, où le football n’est plus l’opium du peuple

Depuis le jeudi 17 octobre 2019, les Chiliens sont dans les rues pour manifester contre le gouvernement de Sebastian Piñera. Le président n’hésite pas à utiliser le football de sorte à contenir les protestations, mais se heurte aux prises de positions pro-manifestations de plusieurs stars du football chilien.

Lire la suite

La « Guerre du Football » : El Salvador-Honduras (1969)

Il y a 50 ans, le 8 juin 1969 à Tegucigalpa, le premier acte d’une rencontre à la portée tristement unique dans l’histoire du football se déroule entre le Salvador et le Honduras, pour l’obtention d’un billet de la zone CONCACAF en vue du mondial mexicain. Cette rencontre entre deux voisins belligérants partageant une population métissée ainsi que de nombreux traits culturels voit le jour sur fond de tensions diplomatiques marquées d’une irascible escalade de menace et de violence.

0 Partages
Lire la suite

Pinochet et Colo-Colo : rapports ambigus sous fond(s) opaque(s)

Le 23 janvier 2002, Colo-Colo est déclaré en faillite, acculé par les défauts de paiement. La situation dramatique d’un club légendaire et précurseur du football chilien rythme la trame politico-sociale du pays. Le club vedette de Santiago remporte néanmoins le tournoi de clôture la même année, comptant sur une afición fidèle et des canteranos solides (dont l’efficace doublette Manuel Neira-Ignacio Quinteros), preuve s’il en est de l’ancrage profond de l’identité de Colo-Colo au sein de la société chilena.

0 Partages
Lire la suite

Le football au Brésil: d’un sport d’élite à la légende Pelé

Nous sommes en 1894. Charles Miller, jeune brésilien d’origine anglo-saxonne, revient de ses études en Europe à l’âge de vingt ans. Dans son sac à dos, se trouvent deux vieux ballons, des crampons et quelques maillots usés. C’est ainsi qu’arrive à São Paulo le sport qui deviendra la marque de l’artiste brésilien. Loin de ressembler physiquement au grand roi Pelé, le père du football brésilien est l’incarnation du sport dans son pays : un football blanc, européen et d’élite.

0 Partages
Lire la suite

Argentine : « Beautiful Game » et jeux de pouvoir

Au pays des Fantino et Vignolo rois, où la polémique fait vibrer le pavé déjà battu et usé d’un peuple résolument gréviste et contestataire — la faute à un passé troublé et troublant, entre dictature militaire (1976-1983) et populisme kirchnerien (2003-2015) —, l’adage énonce que football et politique ne font souvent qu’un. Personnification incarnée de cette réalité, descendant d’immigrés italiens au destin unique, président de l’Argentine depuis 2015, « loco del fútbol », Mauricio Macri a su convertir l’enthousiasme de l’afición Xeneizes et Albiceleste en voix électorales. Celui qui défendra ses chances lors de la présidentielle du 27 octobre prochain dans l’optique de briguer un second mandat comme pensionnaire de la Casa Rosada, s’est bâti une légitimité auprès du peuple argentin à travers son engagement dans le football.

0 Partages
Lire la suite

Pourquoi des stars du football brésilien ont voté pour Bolsonaro ?

Avec un discours ultra-conservateur et décomplexé, Jair Bolsonaro se distingue au sein d’une classe politique habituée à une alternance entre gauche social-démocrate et droite libérale depuis plus de trente ans. Son accession au pouvoir s’explique par plusieurs facteurs éminemment analysés par de nombreux politistes. En revanche, peu d’entre eux ont souligné l’importance que le football a eu dans l’élection du nouveau président brésilien.

0 Partages
Lire la suite

Chili-URSS 1973, ou « le match le plus triste de l’histoire »

« Le match le plus triste de l’histoire ». C’est ainsi que l’illustre écrivain uruguayen Eduardo Galeano a qualifié le barrage qualificatif pour le Mondial 1974 entre le Chili et l’URSS. Et pour cause, ce match n’eut tout simplement pas lieu. Entre coup d’État, crise diplomatique et match fantôme, récit d’une double-confrontation qui a marqué à tout jamais l’histoire politique du football.

0 Partages
Lire la suite