Une histoire politique du football croate

Si le damier rouge et blanc fait désormais partie du décor habituel de toute compétition internationale, la Croatie n’est en fait présente à l’ONU comme à la FIFA que depuis une trentaine d’années. De son premier match non-officiel à la finale de la Coupe du monde 2018 en passant par la 3° place du Mondial français en 1998, l’histoire du football croate s’est écrite sous les yeux et dans les bras d’une classe politique en quête de pouvoir et de légitimité.

0 Partages
Lire la suite

Le football en Europe de l’Est : pourquoi la province détrône-t-elle les clubs des anciennes capitales socialistes ?

Fini d’apprendre par coeur les capitales grâce aux coupes d’Europe ! Donetsk, Cluj, Debrecen, Ludogorets, Plzen… C’est désormais la province qui domine le football à l’Est du continent. Analyse en cartes et en chiffres.

0 Partages
Lire la suite

À Bordeaux, les Girondins s’invitent dans la campagne municipale

Après une nouvelle saison terne marquée par des tensions internes et avec les supporters, les Girondins de Bordeaux connaissent une crise majeure. Le club est devenu un enjeu politique au point de contraindre les candidats à une surenchère de soutien aux Ultramarines, principal groupe de supporters des Girondins. Celle-ci pourrait influer sur les résultats du 28 juin.

0 Partages
Lire la suite

Que reste-t-il du football ouvrier ?

Si le football français s’est majoritairement construit au travers d’associations omnisports créées par des passionnés, une grande partie du football mondial s’est développé sous la tutelle d’usines, d’entreprises ou de corporations. Au siècle de la mondialisation et de la financiarisation, les liens entre football et monde ouvrier se délitent. En ce jour de fête des travailleurs et des travailleuses, nous tentons de rendre hommage au football ouvrier, et de nous demander ce qu’il en reste.

Lire la suite

Yougoslavie 1990, du football aux armes

En 1987, la Yougoslavie est sacrée championne du monde des moins de 20 ans, après avoir battu le pays hôte, le Brésil et les deux Allemagnes. Les « Brésiliens d’Europe » tiennent leur génération dorée et sont appelés à dominer le football des années 1990. Mais les nationalismes, la guerre et la partition du pays se mettent rapidement en travers de la belle histoire, laissant l’équipe nationale de Yougoslavie comme fantasme aux yougonostalgiques.

Lire la suite